Green Day-Punk Rock


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Papillons de nuit '07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gunkanjima
Je joue devant 100000 personnes
Je joue devant 100000 personnes
avatar

Masculin Nombre de messages : 6228
Age : 31
Localisation : Oui.
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Papillons de nuit '07   Mer 30 Mai - 3:30

Bien bien les amis, je reviens d'un ouikène fabuleux aux Papillons de nuit, un chouette festival paumé au fin fond de la Normandie. Grand. Mais je vous le dis tout de suite, je vais pas parler beaucoup musique, puisque j'y allais plus me me mettre la grosse race annuelle qu'autre chose (enfin si, Pleymo, et ouais, j'assume à mort).

Donc bon, vendredi, premier concert (enfin, y'avait un petit groupe avant, pas vu): Kaolin. Alors j'avais trouvé les albums assez sympas, mais là, en live... C'était chiantissime. Vraiment, on s'est emmerdés tout du long quoi. Donc bon, on est partis voir Adrienne Pauly qui jouait un peu plus loin, là c'était plutôt sympathique (contrairement au CD pour le coup). En plus elle a récupéré un mec d'AS Dragon avec qui on avait discuté y'a deux ans de ça dans un autre festival, on était fous. J'crois que tous les gens autour ont eu des envies de meurtre.

Bon après j'suis rentré remettre mon foie en état de marche, rencontré un vigile-sosie de Fabien Barthez ("ouais nan mais Chochaux, ils sont nuls, ils ont gagné une coupe mais y sont nuls, putaing !"), joué au petit bac avec un clown-punk Mayennais lui aussi, mangé du pâté Hennaff pour la première fois de ma vie, tout ça. Du coup j'ai raté Gotan Project (déjà vus t'façons) et Mano Solo. Tant pis.

Retour au festival ("LA PALPATION, C'EST MA PASSION"), j'suis tombé sur le Maximum Kouette. Ca bougeait pas mal et tout, mais c'est vraiment pas mon truc quoi. Je passe.

Par contre, ensuite, gros morceau: Asian Dub Foundation. J'suis arrivé un peu en avance, tout ça. On attend, pépère... Première note (mais vraiment hein), pogos et slams dans tous les sens, à froid comme ça, ça choque. Et bon, au bout de deux morceaux j'ai fait mon gentleman en aidant une demoiselle à sortir de ce bordel, et du coup j'suis pas revenu, j'ai regardé ça de loin. Mais putain, qu'est-ce que ça poutre. Un grand moment.

Et là juste après, mon heure était venue, Pleymoooooo ! Alors ouais, vous en pensez ce que vous voulez, mais la purée, c'était vraiment la mégateuf Wayne. Ils ont tout fait pêter, mais grave. J'me suis éclaté, dans tous les sens du terme. Déjà dès le départ ils sont partis sur Sept et Tank Club (Alors ferme ta gueule, vas-y ferme ta gueule !, un grand moment nutella), des trucs qui envoient bien le bouzin. J'suis resté une dizaine de morceaux dans la fosse, j'suis ressorti sans voix, les hanches en vrac, le cou démonté, un cocard monstre à l'oeil droit, un t-shirt de foutu, c'était quand même sauvagement violent quoi. Et donc j'ai maté la fin d'un peu plus loin. Mais nettement le meilleur truc du festival à mon goût quoi, et de très très loin.

Bon samedi, on est restés au camping avec une copine, j'avais le haut du dos totalement bloqué et elle les genoux en flan, c'est bon. Du coup j'ai raté tous les trucs que je voulais absolument ne pas voir, Riké (plutôt crever que de me bouger pour lui quoi), Razorlight (puissant laxatif chez moi) et celle qui voulait être une punk avec des fleurs dans les cheveux, Sandi Thom. On a juste regardé de loin Sanseverino, ça avait l'air plutôt pas mal, assez rock n'roll et tout, bon.

Le soir on est partis voir un pote dans un autre camping (où courait une rumeur selon laquelle Philippe Risoli était mort - non, dans le coma - il a fait une chute - moi on m'a dit un accident d'avion - ouah la chute) et on a fini par y aller ("SI TU AIMES TE FAIRE PALPER FRAPPE DANS TES MAINS") pour voir DJ Zebra. Gros morceau aussi. Perso j'aurais préféré finir la soirée sur un vrai groupe en live, mais là j'dois avouer que c'était assez excellent. Le gars est tout seul sur scène, mais il crame comme quarante, à délirer sauvagement sur des mix de malade (genre NTM + Trust, Fatboy Slim + Von Bondies, Wampas + Billy Ze Kick, du Mötörhead avec un truc improbable, je sais plus quoi, sur la fin), à se rouler partout, jouer de la gratte comme un goret. Allez tous le voir, il tue des ours.

Par contre après, y'avait Twin. Alors ça. Soit ils sont sous acide, soit c'est de l'art contemporain, mais y'a un truc. En fait on a élaboré une théorie avec un mec comme quoi ça devait être des membres des AA du coin à qui on a fait faire un atelier musique, et le festival les passe par pur gentillesse. Plus les logos et animations sur grand écran qui ont du être réalisées par la section informatique de l'école maternelle de La Chapelle-Urée (oui, ça existe en vrai)... Purée. Dix blaireaux sur scène, ils passent des morceaux, comme ça, aucun mix ni rien, et les gars dansent comme des vieux un poil alcoolisés dans une fête de famille. Y'en avait surtout un, énorme dans tous les sens du terme, un vieux barbu qui ressemblait à Saddam Hussein, qui portait uniquement une petite licquette et un drapeau de 10x10 cm au niveau du son ignoble bas-ventre (ouais parce qu'au final le drapeau il servait pas à grand-chose, on a tout vu, et pas qu'une fois. Vomitif). Enfin bref. Un truc étrange.

Et dimanche. HA HA. Alors dimanche. Vers 10h du matin. On se réveille à peu près tous en même temps, tous trempés jusqu'aux os, sorte de mini-tempête, toutes les tentes ont pris l'eau. On s'est donc serrés à 8 sous une grosse tente qui avait tenu à boire masse cafés en attendant les concerts. Bon, certains voulaient voir Rose, moi j'connais pas, j'ai accompagné une copine (oui, la même) voir Dobacaracol. Bon, c'est pas du tout mon truc, un peu entre chanson et reggae, mais les deux chanteuses sont plutôt jolies, eh eh... Ensuite... I'm From Barcelona. Alors bon, eux je trouve leur musique nulle, mais en concert c'est à voir. Ils sont là-dessus à 20, se bousculant au milieu de ballons de baudruche en pagaille, y'a le chanteur et le batteur qui tiennent le morceau, les autres font un peu tout et n'importe quoi. Mais rien que les voir, admirer leurs dégaines, ça m'a fait ma journée. Genre le chanteur, blanc comme un linge, criblé de grains de beauté, avec une bonne moustache rousse des familles, le batteur, une sorte d'émoboy au sourire colgate plus-blanc-tu-deviens-aveugle piercé un peu partout, le clavier et sa tête de trisomique (vraiment, y'a rien de méchant, mais il a une pure tête)... Comme après c'était les Fratellis (ranabat', perso) et Phoenix (la même), moi j'suis resté devant la scène où jouait IFB, ils sont venus nous serrer les mains, signer masse autographes, faire semblant d'être espagnols (énorme ^^), vendre des slips à leur effigie, dessiner des verges ailées sur les bras, tout ça. Ils sont très grands.

Bon après, manger, et retour vers 20h ("PALPEZ MOI PALPEZ MOI PALPEZ MOIIIIIIHAAA") pour voir Renaud. Alors lui, il a qu'à se taire, franchement. Ca commençait bien pourtant:

50 CoNNââÂÂârRds sUR La LiGNe dE DéPAhahAHaRt (ouais, il chante extrèmement faux, mais c'est Renaud, on s'en fout). Sauf que après... 1h30 de racontage de vie, il nous saoûle avec sa fille, la clope c'est pas bien, les jeunes qui meurent sur la route, putain, le tout en évitant soigneusement de jouer quoi que ce soit qui date d'avant y'a deux ans... Grave nul. J'ai même eu un vieux trou à un moment il gueulait Les Bobooooos, et là mon esprit est sûrement parti faire un tour, parce que l'instant d'après il jouait un morceau sur Léonard Pelletier et il était 15 minutes plus tard. Franchement, j'le préfèrais quand il portait des bandanas et qu'il écrivait des chansons sur les mobylettes. On a même pas eu La mère à Titi ou Mon HLM. J'étais blême. Fin bref. Sa carrière est franchement derrière lui, qu'il arrête quoi.

Et cerise sur le gateau de merde, il s'est remis à flotter, et bordel. Le site formait une sorte de mini-vallée si vous voulez, et là on pataugeait dans environ 20 cm de bouillasse quoi. On a fini par trouver un coin pas trop glissant pour se poser et regarderun peu Juliette & The Licks (bof) et les Rita Mitsouko, qui cloturaient le bazar. Mais bon, eux ils ont commencé par des morceaux de leur nouvel album (que j'trouve franchement pas super moi), du coup ça nous a un peu emmerdés, on était crevés, on s'est cassés. Et bah croyez-moi ou pas, mais la sortie du site était à 100 mètres... On a mis un quart d'heure dans la boue. Plus après une bonne heure pour sortir du parking, la voiture noyée dans la gadoue, obligés après de rouler à 50 à l'heure sur 20 kilomètres parce que les peuneus glissaient trop... Relou.

Pfiou. Mais bon, sinon voilà, dans l'ensemble c'était bien sympa, moi j'me suis bien éclaté toujours. Allez voir Pleymo, Asian Dub, DJ Zebra et I'm From Barcelona, ouais, à mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nissou
Je suis une rockstar
Je suis une rockstar
avatar

Féminin Nombre de messages : 3383
Age : 30
Localisation : ds un pot de nutela à Grenoble
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Papillons de nuit '07   Mer 30 Mai - 14:00

J'ai jeté un oeil à I'm from Barcelona et jm'atttendais pas ça, c'est fort sympatique!!! Par contre c'est vrai qu'ils sont vraiment beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GreenSnake
Je joue devant 100000 personnes
Je joue devant 100000 personnes
avatar

Nombre de messages : 4182
Localisation : 94
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Papillons de nuit '07   Mer 30 Mai - 14:02

En effet ca avait l'air pas mal.
Sinon DJ Zebra et ces bootlegs comment je deteste ça... C'était mieux quand il était dans Billy ze Kick

Sinon pour Juliette & The Licks c'était avec ou sans Dave Grohl ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snake7.over-blog.com/
Gunkanjima
Je joue devant 100000 personnes
Je joue devant 100000 personnes
avatar

Masculin Nombre de messages : 6228
Age : 31
Localisation : Oui.
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: Papillons de nuit '07   Mer 30 Mai - 14:19

Ouais j'sais pas, c'était bien canon Billy Ze Kick, mais il met vraiment le feu ce mec. Après bon, à écouter comme ça chez toi, c'est pas forcément énorme, mais en live... Rhaaa.

Et pour Juliette, on espérait voir Dave Grohl wai, mais non, il est pas venu.

Le con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pep
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 7182
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2005

MessageSujet: Re: Papillons de nuit '07   Mer 30 Mai - 19:47

Shizumi a écrit:
enfin si, Pleymo, et ouais, j'assume à mort.

Je ne m'attendais pas ca de toi shizumi.....

_________________
La liberté consiste à se discipliner soi-même au lieu de se laisser discipliner par d'autres
G. Clémenceau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunkanjima
Je joue devant 100000 personnes
Je joue devant 100000 personnes
avatar

Masculin Nombre de messages : 6228
Age : 31
Localisation : Oui.
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: Papillons de nuit '07   Mer 30 Mai - 19:52

Eh bah si. C'est comme ça, moi j'les trouve plutôt bons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Papillons de nuit '07   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papillons de nuit '07
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mika aux Papillons de Nuit (Normandie) le 19.05.2013
» Mussorgsky: Une nuit sur le mont chauve
» [INFO] 08/12/10 * 00h30 * "Durch Die Nacht mit...(Au coeur de la nuit) Bill Kaulitz"
» Ravel - Gaspard de la Nuit: de la poésie à la musique
» programme fête de nuit GPN AUXERRE 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Green Day-Punk Rock :: Y a pas que Green Day dans la vie! :: Concerts-
Sauter vers: